Centre de Formation au concours prepa

Le Métier de Aide soignant

Voir aussi :
La préparation aux Infos pratiques carrières sanitaires
Infos
  • Formation Continue : Inscription Formation Bien être Bien manger
Formation

Présentation

 Sous la responsabilité de l’infirmier, l’aide-soignant s’occupe de l’hygiène et veille au confort physique et moral des malades.

  • Au quotidien, il aide les patients à effectuer leur toilette et à s’habiller.
  • Certains malades doivent rester à jeun avant une opération, d’autres suivent un régime particulier. Il vérifie donc les consignes avant de préparer les chariots de repas.
  • L’aide-soignant accompagne dans leurs déplacements les personnes privées d’autonomie. Il les aide à s’asseoir, à se nourrir, à sortir de leur lit.
  • Son travail s’étend à certaines tâches d’entretien courantes comme le nettoyage et le rangement des chambres, le changement de la literie et du linge.

 Contrairement à l’infirmier, l’aide-soignant ne peut pas :

  • donner de médicaments ou procurer des soins médicaux
  • Installer une perfusion ou prendre la tension d’un malade ne

 Par contre, il participe à d’autres soins. Par exemple :

  • la prise de température des patients,
  • la surveillance d’une courbe de poids
  • certains changements de pansements.

Aptitudes

  • résistance, force physique et délicatesse
  • Sens de la communication et de l’écoute
  • des qualités humaines et de la patience
  • disponibilité, faculté d’adaptation
  • travail en équipe, entraide ,solidarité
  • solide équilibre psychologique.

Conditions de travail


 Au sein d’une équipe

L’aide-soignant travaille principalement dans des établissements hospitaliers. Il fait partie d’une équipe médicale pluridisciplinaire, regroupant d’autres professionnels de la santé, avec lesquels il collabore. Ce sont, le plus souvent, les médecins, les sages-femmes, les infirmiers et les kinésithérapeutes.

 Des horaires difficiles

Le travail est organisé par rotation des équipes. Par exemple, une semaine de jour, une semaine de nuit. L’aide-soignant travaille régulièrement les week-ends et les jours fériés.

 Des soins chez le patient

Lorsqu’il est salarié d’un centre de soins communal ou d’un centre associatif, l’aide-soignant exerce directement au domicile des malades, effectuant ainsi de nombreux déplacements.

Débouchés et marché de l’emploi


 La profession recense actuellement 320 000 professionnels. La population y féminine est sur-représentée : plus de 90 % des aides-soignants sont des femmes. Chaque année, environ 10 000 postes se dégagent en France. Les perspectives d’emploi sont optimistes.

 Les débouchés dans les hôpitaux stagnent, mais la pénurie de personnel dans le secteur de la santé devrait déclencher de nouvelles offres d’emploi. Actuellement, des places sont créées dans les centres accueillant des personnes âgées.

Les salaires

La carrière dans la fonction publique hospitalière se déroule sur 3 grades :

 Aide soignant de classe normale :

  • début de carrière : 1283€
  • fin de carrière : 1555€

 Aide soignant de classe supérieure :

  • au 6ème échelon : 1414€
  • fin de carrière : 1616€

 Aide soignant de classe exceptionnelle :

  • au 8ème échelon : 1555€
  • fin de carrière : 1734€.**

Possibilités d’évolution de carrière


 Après 3 ans d’exercice dans le secteur hospitalier ou médico-social, un aide-soignant peut se présenter au concours d’entrée à l’école d’infirmiers.

 Les titulaires du diplôme d’État sont dispensés d’une partie de la formation d’auxiliaire puéricultrice s’ils envisagent de préparer ce diplôme.

 Certains concours de la fonction publique (ceux des hôpitaux des armées ou de la préfecture de police), sont également possibles.



Coup de Pouce - Centre de formation landes et pays-basque - 3 Chemin de Jorlis - 64600 Anglet - Limitrophe Bayonne - Tél. : 05.59.58.77.01
Qui sommes nous? Informations légales