Centre de Formation au concours prepa

Le Métier de Infirmier

Voir aussi :
La préparation aux Infos pratiques carrières sanitaires
Infos
  • Formation Continue : Inscription Formation Bien être Bien manger
Formation

Présentation

 L’infirmière est au service des personnes en matière de santé, elle assume la responsabilité de l’ensemble des soins infirmiers que requièrent :

  • la promotion de la santé,
  • la prévention de la maladie,
  • les soins aux malades.

 Pour cela, elle aide la personne soignée :

  • à maintenir et recouvrir son indépendance et son autonomie autant que possible,
  • à développer son potentiel de santé,
  • à soulager sa souffrance, à vivre ses derniers moments.

 Par :

  • l’aide matérielle et psychologique dans les actes quotidiens perturbés par la maladie (respiration, alimentation, hygiène...),
  • l’accompagnement dans la maladie physique ou mentale et lors des soins, la réalisation des prescriptions médicales (injections, pansements...),
  • l’éducation de la personne ou d’un groupe pour maintenir ou restaurer sa santé,
  • l’organisation des soins
  • la collaboration avec les autres travailleurs sanitaires et sociaux.

Aptitudes

  • beaucoup de dynamisme,
  • grande solidité physique et mentale,une santé de fer
  • être dévoué et patient, capable d’écouter et de respecter les malades, sans jamais les juger,sens du dialogue
  • faire preuve d’une capacité d’adaptation et de travail en équipe,
  • vigilance élevée, savoir interpeller le médecin lorsqu’il identifie une anomalie ou une prescription atypique

Conditions de travail


 Près de 75 % des infirmiers exercent à l’hôpital, 15 % dans le domaine libéral et 10 % dans les établissements scolaires, les services de protection maternelle et infantile (PMI) ou ceux de la médecine du travail. Dans tous les cas, l’infirmier doit posséder une certaine résistance physique et nerveuse pour supporter des situations parfois difficiles.

 L’infirmier doit faire preuve d’une grande disponibilité.De jour comme de nuit, le week-end comme les jours fériés, l’infirmier assure une continuité de services. Ces astreintes sont une des caractéristiques du métier, même si les conditions de travail varient en fonction du lieu d’exercice : hôpital, clinique, centre médico-social, dispensaire, Samu social, association humanitaire...

 Dans les secteurs d’hospitalisation, les horaires de travail sont irréguliers. Il est possible de travailler le matin, l’après midi, la nuit, les jours fériés et les week end. Cela dépend bien sur du service de soins. Les amplitudes horaires sont variées : 8, 10 ou 12 heures de travail par jour. Chaque service de soins est différent et applique des conditions de travail qui lui sont propres. Ces horaires atypiques sont souvent difficiles à concilier avec une vie de famille. Par contre ils ont l’avantage de libérer des jours de repos en pleine semaine et/ou de travailler peu de jours dans la semaine quand l’amplitude journalière est importante (exemple : 12 heures de travail par jour = en moyenne 3 jours de travail par semaine).

Débouchés et marché de l’emploi

 Les débouchés sont très variés, permettant de répondre à tous les souhaits :

  • Hôpitaux, dans les services de soins (services de medecine, chirurgie, réanimation, urgence, bloc opératoire, consultations, psychiatrie...)
  • Cliniques, centres de rééducation.
  • Etablissement scolaire ( horaires de semaines, sans nuits ni week end, peu de gestes techniques)
  • Centres de soins, dispensaires, associations, centre de prévention
  • Exercice libéral (après 2ans d’expérience),
  • Maisons de retraite ou service de maintien à domicile des personnes âgées,
  • Entreprises,
  • Armée, Sapeurs Pompiers, SMUR, humanitaire...

 Aujoud’hui, environ 480 000 infirmier(e)s exercent en France. Ils se repartissent dans de très nombreux secteurs d’activité et plusieurs spécialisations faisant la richesse de la profession. La profession est à 87% féminine. La majorité des infirmier(e)s exercent dans un établissement de santé privé ou public (73%). Le Diplôme d’Etat d’ Infirmier est reconnu dans toute l’Union Européenne, permettant une liberté de circulation totale. Actuellement de nombreux postes sont vacants dans certaines régions suite a une pénurie de personnel...

Les salaires

 Dans le privé, un débutant gagne environ 1 677 €.

 De son côté, un infirmier qui ouvre un cabinet libéral peut gagner jusqu’à 2 134 € par mois.

 Dans la fonction publique :

  • Infirmier de classe normale :
    • début de carrière : 1 457 €
    • fin de carrière : 2 105 €
  • Infirmier cadre de santé :
    • début de carrière : 1 870 €
    • fin de carrière : 2 700 €
  • Infirmier cadre supérieur de santé :
    • début de carrière : 2 500 €
    • fin de carrière : 2 900 €***

Possibilités d’évolution de carrière


 Puéricultrice

1 an de formation
La formation peut suivre immédiatement l’obtention du D.E. Elles sont 14 000 en France

 Infirmière anesthésiste (IADE)

2 ans de formation
Ne peut se faire qu’après 2 années d’exercice professionnel infirmier. Ils sont 7 500 en France

 Infirmière de bloc opératoire (IBODE)

18 mois de formation
Ne peut se faire qu’après 2 années d’exercice professionnel infirmier. Ils sont 6 500 en France-

 Cadre de santé

il est possible après 5 ans d’expérience de suivre la formation de cadre de santé. Cette formation se déroule sur 12 mois. Une fois le diplôme en poche, le cadre de santé exerce le plus souvent des fonctions de management d’un service de soins. Il faut en effet savoir qu’ un cadre de santé (nommé anciennement « surveillante ») est présent dans chaque service de soins. Il assure le lien entre l’équipe soignante, les médecins et l’administration. Parmis ses nombreuses missions, on peut retenir qu’il assure la gestion du personnel paramédical du service (planning, formation, congés, évaluations…), mais aussi la gestion du matériel du service, la mise en place des projets de soins…

Le cadre de santé peut aussi assurer des fonctions de formateur en soins infirmiers, dans un Institut de Formation en Soins Infirmier. Il sera ainsi responsable de l’organisation de la formation pour des groupes d’étudiants. Libéral

 Libéral

L’infirmier libéral pratique aussi les soins infirmiers, mais a la grande différence de ses collègues hospitaliers, il exerce dans un cabinet et pratique des soins infirmiers le plus souvent à domicile. Il existe différent statut comme associé, collaborateur, remplaçant mais l’avantage indéniable c’est que vous n’avez des comptes a rendre qu’a vous-même (et/ou votre associé). En effet, l’infirmier libéral est un entrepreneur indépendant avec une entreprise libérale. Cela implique aussi d’avoir ou d’acquérir certaines connaissances en matière de gestion d’entreprise et de comptabilité.

Pour s’installer et/ou faire des remplacements en tant qu’infirmier libéral, il est nécessaire d’avoir au minimum 24 mois d’expérience en service de soins. Ce secteur d’activité de la pofession infirmière attire de nombreux infirmiers, puisqu’ils sont plus de 70 000 a avoir une activité libéral. Il faut par ailleurs souligner que les salaires y sont généralement plus elevé comparé au traitement des fonctionnaires. (Plus d’informations)

 De nombreuses formations universitaires ou non permettent d’exercer dans d’autres secteurs.

Il est ainsi possible de suivre une formation universitaire de santé au travail afin de devenir infirmière en entreprise, de suivre une formation de recherche clinique afin de devenir infirmière clinicienne ou encore de suivre une formation en hygiènes afin de devenir infirmière hygiéniste…



Coup de Pouce - Centre de formation landes et pays-basque - 3 Chemin de Jorlis - 64600 Anglet - Limitrophe Bayonne - Tél. : 05.59.58.77.01
Qui sommes nous? Informations légales